Pathologie des
Psittacidae

 

Vous trouverez ci-dessous les principales maladies touchant les Psittacidae, ce tableau vous est présenté à titre indicatif, en cas de maladie vous devez contacter au plus vite un vétérinaire aviaire, reportez-vous aussi à notre article sur les premiers secours en cas d'urgence.

Maladie Symptômes Causes
Maladies du système digestif :
Avalure ou Boulimie L'oiseau mange sans arrêt maigri très vite, le plumage est hérissé. Sevrage prématuré
Parasites (poux rouges)
Hépatite L'oiseau atteint d'hépatite est somnolent, triste, le plumage en boule (par moments).
Selon les cas perte d'appétit ou boulimie.
Il a généralement la diarrhée.
Il arrive parfois qu'il éprouve de la peine à respirer à cause de l'hypertrophie du foie qui comprime les autres organes.
Ces symptômes peuvent être accompagnés d'une entérite.

Evolution lente mais grave et souvent mortelles.

Alimentation trop riche en graisse.
(Arachide, tournesol etc. )
Entérite L'oiseau à la diarrhée et des douleurs abdominales.
Les plumes situées sur le pourtour du cloaque sont souillées et celui-ci est généralement enflammé de couleur très rouge.
Présence possible de sang dans les fientes.
L'oiseau se tient en boules, son abdomen est congestionné, violacé.
Il boit beaucoup et maigrit très vite.

L'entérite accompagne souvent l'Hépatite.

Ingestion de graines souillées ou fermentées.
Trop de verdure ou trop de pâtée aux œufs.
Maladies du système respiratoire :
Aspergillose L'oiseau respire mal, il ne se nourrit plus et vomit parfois.
Il maigrit progressivement, son plumage devient terne.
Il peut avoir la diarrhée.

Ces symptômes ne sont pas caractéristiques et le diagnostique précis ne s'établit qu'à l'autopsie.

Evolution lente vers la mort.

Champignon blanchâtre (Aspergillus fumigatus) qui se développe sur les poumons et sacs aériens.

Ingestion de graines souillées sur lesquels s'est développé ce champignon.

Maladies
respiratoires à
mycoplasmes
L'oiseau atteint se gratte constamment la tête avec sa patte ou contre un perchoir. Sa respiration est bruyante et accompagnée de petits râles brefs.
Ecoulement nasal et abcès aux yeux peuvent apparaître.
Les paupières peuvent être collées par le pus séché.

Evolution rapide et mortelle.

Germe intermédiaire entre le virus et le microbe, ou P.P.L.O.

Maladie contagieuse.

Maladies parasitaires :
Acariase Respiration difficile accompagnée de légers râles et de mouvement brusque de la tête.

Evolution lente.

Acarien qui vit dans la trachée, dans les sacs aériens et les poumons. Il se nourrit du sang de son hote.
Candidose ou muguet Apparition de taches blanchâtres dans la cavité buccale comme de la moisissure.
L'oiseau est en boule, somnolent et ne mange plus, il peut avoir la diarrhée.
Perte de poids.
Champignon qui se développe dans la cavité buccale, qui peut atteindre le jabot.

Apparition après traitement aux antibiotiques.

Vers intestinaux L'oiseau perd du poids rapidement.
Vol moins puissant.
Boulimie.
Torticolis.
Cf. notre article sur les vers
Poux gris Démangeaisons, excitations.
Femelle qui ne garde pas le nid.
Plumes neuves détériorées.
Parasites non dangereux qui se nourrissent des débris de peau et de plumes.
Les poux gris vivent sur les oiseaux.
Poux rouges Démangeaisons.
La femelle quitte le nid la nuit.
Les jeunes sont affaiblis et victime d'anémie graves et mortelles.
Acariens qui se nourrissent du sang de leurs hôtes.
Contrairement aux poux gris les poux rouges ne vivent pas sur leurs hautes mais se cachent la journée dans tous les interstices des cages ou volières. Ils ne sont actifs que la nuit.
Gale des pattes Décollement des écailles des pattes dû à la formation d'une matière jaunâtre.
Gonflement des pattes.
Apparition de croûtes au niveau des cuisses qui perdent leur plumes.
Acariens.
Gale des plumes Assez rare.
On peut observer au niveau des plumes un manchon blanchâtre.
Les plumes se cassent alors à leur base.
Acariens.
Gale du bec et des narines Taches grisâtres et de croûtes au niveau du bec, des narines et autour des yeux.
Le bec lorsqu'il est très atteint se met à pousser exagérément et prend un aspect poreux.
L'oiseau perd du poids car il à des difficulté pour se nourrir.
Acariens.
Maladies du système nerveux :
Epilepsie Plumes hérissées.
L'oiseau se met à battre des ailes et tombe au fond de sa cage ou de sa volière.
Convulsion.
Deux, trois crises peuvent précéder la mort.
Frayeur ou traumatisme entraînant une congestion cérébrale.
Nourriture mal équilibrée trop riche.
Anémie.
Maladies infectieuses :
Salmonelloses Diarrhée verdâtre.
Manque d'appétit.
Perte de poids rapide.
Affaiblissement.
Vomissements parfois.

Evolution fatale en 5 jours précédée de convulsions.

Germe : Salmonelles.
Colibacillose Diarrhée verdâtre.
Dyspnée.
Somnolence.
Manque d'appétit.
Perte de poids rapide.
Vomissements.

Evolution fatale en 1 à 2 jours.

Germe : Colibacilles pathogènes
présents dans l'intestin qui deviennent dangereux en cas d'affaiblissement ou d'une autre maladie.
Maladie de Newcastle Affaiblissement.
Somnolence.
Troubles respiratoires.
Diarrhée.
Troubles nerveux (renversement de la tête et du cou, convulsions, perte d'équilibre).
Virus

Il existe un vaccin préventif / Maladie incurable

P.D.D. : Proventricular Dilatation Disease Oiseau triste.
Vomissements constants ou intermittents.
Nourriture non digérée dans les fientes.
Diarrhée.
L'oiseau peut tomber de son perchoir.

Dans certains cas l'oiseau affecté peut développer des signes de système nerveux en l'absence d'anomalies gastro-intestinales.

Virus qui affecte le système nerveux et produit une dilatation du proventricule.
P.B.F.D : Psittacine Beak and Feather Disease Perte de poids rapide.
Oiseaux triste.
Les plumes en développement tombent.
Elongation et déformation du bec.

Evolution vers la mort.
Virus : Circoviridae
Transmission virale par contact avec les résidus infectés, les sécrétions, la poussière de plume, les matériaux et surfaces infectés. Transmissions aussi par l'œuf.

Incubation 21 jours à 18 mois.

Maladie incurable

Psittacose-Ornithose Diarrhée verdâtre ou grisâtre.
Somnolence.
Plumage hérissé.
Ailes pendantes.
Perte d'appétit.
Perte de poids rapide.

Contagieux pour l'homme.

Germe
Autres maladies :
Mue française Touche les jeunes à la sortie du nid, les grandes rémiges et les rectrices tombent.
Les jeunes ne peuvent plus voler et reste dans le fond de la cage ou de la volière.
Les jeunes atteints sont généralement issus de la deuxième ou de la troisième couvée.
Inconnus mais les scientifiques pencheraient pour un virus.
Le stress Le stress n'est pas une maladie mais est pourtant cause de mortalité.
Les perroquets importés ou élevés par les parents sont plus sujets au stress.

Il peut peut entraîner le picage et la mort.
Le stress peut être généré sur n'importe quel perroquet après un changement brutale.

Pour approfondir le sujet nous vous conseillons les ouvrages suivant :

"Pathologie des oiseaux de cage et de volière" du Dr J. P. André
"Les maladies des oiseaux de cage et de volière" du Dr P. de Wailly
"Du symptôme au traitement des maladies des oiseaux de cage et de volière" de E. Blanchot et J. M. Roquet

 

© www.perroquet.net 1999